Prévention des TMS et aides techniques: les bonnes pratiques

Découvrez en images les bonnes pratiques d’une démarche de prévention des TMS.

Les bonnes pratiques

d’une démarche de prévention des TMS

C'est parce que nous croyons que le sujet de la prévention des TMS est primordial aujourd'hui que nous avons été heureux d'être sollicités par l'INRS pour participer à ses vidéos d'information et de formation sur les bonnes pratiques à avoir dans une démarche de prévention. C'est un combat quotidien dans les établissements et nous sommes intimement persuadés de pouvoir aider les équipes soignantes en leur proposant des mobiliers innovants.


Cela fait quelques temps déjà que DLM Créations a recentré une partie de son activité sur les problématiques de la prévention des TMS.


Après avoir travaillé avec des experts de la Santé sur ces sujets et soumis à un Living Lab réputé le fruit de nos recherches  (I2ML) ; après avoir développé une gamme d’innovations sous la marque ergomodel, qui a pour double objectif de réduire les TMS et de maintenir l’autonomie ; DLM Créations a encore accéléré le mouvement en contribuant par le prêt de mobilier aux nouvelles vidéos d’informations de l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) dans le cadre de leur programme de prévention des TMS dans le secteur de l’aide et du soin à la personne.

On ne le répètera jamais assez mais les TMS représentent aujourd’hui la première cause de maladies professionnelles dans les établissements sanitaires et médico-sociaux. Et les conséquences sont lourdes : accidents du travail, absentéisme, coûts, désorganisation des services mais aussi dégradation de la relation de soin avec le résident ou le patient. Il est essentiel pour les chefs d’établissements mais aussi pour les organismes d’assistance à domicile, d’accompagner et d’aider les équipes en leur donnant les clés pour prévenir des situations inconfortables voire dangereuses.

C’est dans cet objectif que l’INRS a réalisé dix vidéos mettant en scène des situations de la vie quotidiennes des infirmiers (-ieres) et aides-soignants (-tes) durant lesquelles ils peuvent être confronter à des risques forts de TMS.

Les vidéos ont un message informatif mais surtout pédagogique pour communiquer les bonnes pratiques à ces professionnels. A savoir, évaluer les capacités de la personne avant tout transfert et une fois le diagnostic posé, s’assister des aides techniques adéquates. C’est à ce moment que les innovations de DLM Créations interviennent.

En effet, l’INRS  nous a sollicité pour disposer de trois innovations Ergomodel dans ses vidéos, et montrer ainsi les effets positifs de nos concepts dans une action de prévention des TMS. Il s’agit de l’ergomodel EasyUp, le fauteuil releveur qui assiste l’action de se lever et de s’assoir ; de l’ergomodel Genius, le lit multifonctionnel qui aide aux mouvements dans le lit et pour en sortir et de l’ergomodel Mouv, le fauteuil confort inclinable aisément par la personne assise.

Ergomodel actus
Assistance au levé avec l’Ergomodel Easy Up
Assistance au levé avec l’Ergomodel Easy Up

Ces innovations assistent le mouvement mais ne se substituent pas aux personnes qui doivent rester acteurs de leurs déplacements dans la limite de leurs capacités. C’est tout l’enjeu de ces vidéos de montrer que les aides techniques seules ne permettent pas la prévention. Il est indispensable d’inscrire leurs utilisations dans un cadre de bonnes pratiques pour améliorer les conditions de vie et de limiter les risques de TMS. Avant chaque transfert, il est primordial de commencer par cette phase d’évaluation des capacités de la personne puis de connaître parfaitement le fonctionnement des aides techniques pour la guider dans le déplacement. On répond ainsi à notre double objectif de réduire les TMS et maintenir l’autonomie de la personne.

Le bon usage des aides techniques offre un résultat gagnant-gagnant pour tous : les équipes soignantes, les résidents et personnes dépendantes et les chefs d’établissement. La relation entre l’aidant et le résident est renforcée en replaçant le soin au cœur de leurs échanges. Le confort est retrouvé. Le soignant ne se retrouve plus dans des situations inconfortables et douloureuses. Le résident retrouve une certaine autonomie.

Si on prend l’exemple de l’action de se lever ou de s’assoir. Ce mouvement simple peut devenir une véritable mission pour les personnes âgées et/ou dépendantes. Sans aides techniques, le soignant peut être amené à soutenir voire porter le résident. Il se retrouve dans des postures inconfortables (plié en deux, à genoux, à tirer et porter des charges lourdes) qui peuvent être douloureuses pour lui mais aussi pour le résident et occasionner des blessures voire aller jusqu’à la chute.

L’ergomodel EasyUp propose tous les éléments indispensables pour porter assistance au lever et à l’assise : une prise de main stable avec la surface plane et large des accoudoirs, une longueur qui incite à basculer le corps vers l’avant, un vérin qui accompagne en douceur le mouvement naturel et spontané de la personne. A aucun moment l’aidant n’a à porter ou soutenir la personne, à aucun moment le fauteuil ne s’est substitué à la personne dans son mouvement.

Les images parlent plus que des mots, je vous laisse découvrir les vidéos de l’INRS sans plus tarder.
 

article édité le 19/02/18

Restez connectés à notre actualité

S'inscrire à la newsletter

DLM Créations intervient sur tout le territoire national et les pays limitrophes. Toujours à votre écoute, vous serez directement mis en contact avec votre interlocuteur privilégié et représentant exclusif de votre région. Plus de proximité, plus de services, plus de simplicité et encore plus d’expérience avec des milliers de références.

retour en page d'accueil